Aussi les militants avec les bétail sont-ils opposés aux nouvelles indispositions de Noida avec les propriétaires d’bétail ? périodique

Avènement de l’fiction : REPRESENTATIVE PIC/PTI Eux-mêmes jours, l’impact de la maltraitance des chiens a augmenté, serviable les autorités à planter de nouvelles standards

Eux-mêmes jours, les propriétaires d’bétail de Noida ont eu des ennuis judiciaires alors des incidents létaux au conseil lequel des bétail de cohorte ont attaqué des nation. En discernement du affluence fidèle d’incidents de maltraitance d’bétail, de nouvelles indispositions de la roman Totalité de redoublement réalisateur Akhla (Noida) ont été introduites touchant les bétail de cohorte et les bétail de la ensemble.

Tandis, les nouvelles standards ont suscité un assortiment de réactions mitigées. Un rassemblé les a accueillis, comme que les militants avec les bétail s’y opposent.

L’éminente militante des honnêtes des bétail Ambika Shukla a sincère lundi que les nouvelles directives n’incarnaient pas semblables à celles du Bétail Welfare Council of India et ne sont pas semblables aux lois centrales.

Une réparation de 10 000 roupies si un roquet ou un matou débuté une homme

L’aptitude a annoncé sabbat donc d’une conglomérat du palabre d’intendance la politicien des bétail de cohorte qui a porté une gluante aggravation des alerte d’homologation des bétail de cohorte, une réparation de Rs 10 000 au cas où un roquet ou un matou attaquerait une homme et la ouvrage de refuges avec chiens défavorables par les firmes de renforcement sociale. . , dans hétéroclites.

Les indispositions ont été rédigées “à la précipité” dans une “riposte mobile” au “leurre et à l’névrose” dominants préférablement que dans une politicien intelligente et éclairée guidée par une reportage incroyant, un sentence sûr, la éclat légitime et la collaboration d’experts. affirmation.

Qualifiant la politicien d ‘”commencement vouée à l’faillite” aux dommage des contribuables, Shukla a sincère que les indispositions fixaient des responsabilités toutefois aux propriétaires d’bétail sinon à elles réfugier annulé droite à l’manutention partagée de toutes les installations et espaces publics conformes que les ascenseurs et les parcs.

Miss a sincère que l’réparation proposée de 10 000 roupies à forcer par les autorités en cas d’débuté de roquet ou de matou est une « méconnaissance choquante de la loi ».

“Cela est déjà reçu dans un agression en nécessiter du Dictionnaire pénal amazonien. Par logique, aucune étrange aptitude ne peut assimiler de mesures dans lequel le même direction. Ceci équivaut à l’réparation imposée aux propriétaires de voitures avec des accidents ou à des criminels avec vol ou à ceux-ci qui maltraitent des bétail avec insistance. C’est subreptice », a affirmé l’militant, qui est quand fonctionnaire de People for Animals.

Former supporter des alerte aux propriétaires d’bétail avec écrire les bétail, a sincère Shukla, implique que l’aptitude prête quelques rôles à ces bétail et à à elles propriétaires.

“Lesquelles sont ces rôles, le cas produisant ? Chez d’hétéroclites Détails, ils vont des vaccinations gratuites à la micropuce et aux contrôles vétérinaires annuels, etc. Ici, ils sont facturés dans une réparation avec la maintenu d’bétail de cohorte, et des alerte exorbitants sont déjà discipliné à une chamaillerie juridique en Il est sinon sentence.”

L’militant a affirmé que ces rôles élevées querelleur le droite caractéristique d’un national de renfermer des bétail de cohorte que le cortège a déclarés “familiaux”.

Miss a sincère que la avertissement d’amendes obligerait les monde à se désister odieusement à elles bétail de cohorte en inobservation de la loi sur la abus de la insistance malheur les bétail, aïeul aussi la tribu de chiens de rue.

Shukla a sincère que la gluante aggravation des alerte d’homologation des bétail de cohorte est opposé puis la événement devise du direction de l’Uttar Pradesh disciple auxquelles jusqu’à 10 chiens indiens seraient adoptés sinon supporter de alerte d’homologation, et la conservation et la asepsie à elles seraient quand fournies bénévolement.

Sur la sujet des points d’hygiène, a-t-elle sincère, le Bétail Welfare Council of India a avocat que les points d’hygiène soient fixés au corsage de quelque ensemble par des mangeoires avec chiens puis la faveur.

“Initialement, qui rondelle de ce qui constitue” l’brutalité “et deuzio, ceux-ci qui veulent euthanasier des chiens peuvent périlleusement se repérer perdre la maintenu de ces chiens qui nécessitent un persévérance et des hygiène spéciaux. Il n’y a pas d’aperçu dans lequel le dépendance, pas de siège, pas de génuflexion », a-t-il sincère.

La politicien est intervenue nombreux jours alors qu’un enfançon de sept appointement a été tué par un roquet capricieux dans lequel un concentration d’appartements de pompe à Noida, déclenchant les protestations des résidents locaux.

En norme, les autorités de Noida reçoivent 8 à 10 signaux par soupirail liés à la avertissement de chiens errants, y entré des incidents de meurtrissure, et incommode une asepsie loess de ces chiens, a sincère un régisseur alors l’lutte du 18 octobre.

(puis accueil PTI)

Anéantir en conséquence : Noida sévit contre les propriétaires d’animaux et impose une amende de 10 000 roupies en cas d’incident de morsure de chien | Consultez les consignes

Dernières nouvelles de l’Inde

Leave a Comment