One Health: LSU Vet School utilise une marche cohésive dans avantager les individus, les bétail et l’milieu | Illuminé de la Louisiane

One Health peut participer un froid terminaison dans à foison lorsqu’il est appliqué à la capacité vétérinaire, seulement le Société de remède vétérinaire de LSU s’efforce de attribuer l’préfiguration au préliminaire budget de son obligation.

One Health est un insistance d’incorporation de nombreuses disciplines gondolant aux plans appartement, territorial et général dans approcher une trempe optimale dans la trempe animale, l’milieu et les individus.

Avec à foison comme LSU Vet, le image One Health est une assidu constitution depuis des années, seulement élire l’esprit Établissement Toward Improvement a intensifié l’insistance, a carré Rebecca Kristofferson, professeure agrégée au région des sciences de la pathologie à l’séminaire vétérinaire depuis 2015. Considérer au échelon appartement, territorial et général dans approcher une trempe optimale comme complets les domaines.

“C’est aussi, comme les gens résolvons un obstacle, les gens nécessitons les gens attester que le Rubik’s cube n’est pas exagérément tonitruant”, a carré Kristofferson.

L’marche de One Health est importante car temporellement, en utilisant la expression de Christopherson, il y a eu des exemples inquiétants du Rubik’s Cube.

Prenez, par aperçu, le tempérament des vaches – qui existait usuellement apposé dans déterminer et abattre les tiques sur le instinctif en Louisiane et comme d’contradictoires Justificatifs du sud pendentif la majeure passage de la primaire demi du 20e moment. Les agriculteurs creusaient de grands trous comme le sol et les remplissaient d’poison et de boues chargées de pesticides. Les agriculteurs guident subséquemment les vaches à défaut la loess qui tue les tiques. Le obstacle existait que les boues d’poison incarnaient laissées comme le sol dans s’traverser comme la flaque phréatique – une marche qui a aidé la trempe des vaches seulement qui a laissé ce qui est devenu un chance environnemental à grand terminaison, appétissant des problèmes dans quelques-uns humains.

Bruissement One Health, des chercheurs chez Christofferson ont la liberté d’admettre une marche davantage globale dans régler ce calibre de problèmes. Quoique, les scientifiques sont capables d’abattre à elles créatures comme à eux marche de la chichi.

Sur le budget propre, Kristofferson affectionné la confection lequel ses recherches à l’séminaire vétérinaire contribuent à la trempe globale de la congrégation, de la même soigné qu’sézig affectionné agréger de enfants clins d’œil à sa sentiment dans le swing comme son obligation de capacité vétérinaire. Dans lequel son obligation de cueillaison de moustiques, sézig écho épisodiquement des voyages spéciaux au Roselawn Memorial Park sur North Baton Rubicond Street où le féerique pianiste Bill Evans est supprimé. Kristofferson est un vaste fan d’Evans.







Rebecca Kristofferson, à nette, professeure adjointe au Paroisse des sciences pathologiques du LSU College of Veterinary Medicine circonspect comme son officine revers l’adjoint diplômé Eric Turner, qui travaille revers Kristofferson à la chichi d’agents pathogènes répercuté par les moustiques.




“Le charnier est un éperdument bon adret dans cravater les moustiques”, a carré Kristofferson. “Et chez j’adore le swing et Bill Evans, on les joint quelquefois sur sa dalle. C’est ad hoc à nous confection de l’inclure comme à nous obligation.”

Certes, il n’y a pas de similitude plausible parmi le swing et les moustiques. Malheureusement comme le monde de Kristofferson, l’préfiguration d’incorporation et de grouper les points parmi l’milieu, les humains et les bétail, même les moustiques, fonctionne paumelle comme la paumelle.







1 santé 4

Rebecca Kristofferson, professeure adjointe au Paroisse des sciences pathologiques du Société de remède vétérinaire du LSU, observe un anophèle raisonnable permis comme un duperie. Kristofferson vigilant ses découvertes non mais aux bétail, seulement comme aux humains et à l’milieu par le angle de l’esprit One Health de l’séminaire.




Kristofferson est professeure agrégée au Paroisse de pathologie de l’Lycée vétérinaire depuis 2015. Son foncier ferme d’article est les moustiques et les maladies qu’ils véhiculent. Elle-même existait assistée par l’adjoint diplômé Eric Turner.

À eux ferme d’article seul contribue à la intention holistique One Health définie par le recteur de l’séminaire, Oliver Garden.

Il est le préliminaire à témoignage que l’préfiguration de One Health n’est pas information. On sait que le période de la vie tourne continuellement parmi les humains, les bétail et l’milieu. Également on est touché, complet le monde est touché.







1 santé 8

Rebecca Kristofferson, professeure adjointe au Paroisse des sciences pathologiques du Société de remède vétérinaire du LSU, observe un anophèle raisonnable permis comme un duperie. Kristofferson vigilant ses découvertes non mais aux bétail, seulement comme aux humains et à l’milieu par le angle de l’esprit One Health de l’séminaire.




Ressources que l’séminaire vétérinaire se paradoxe mieux concentrée sur les bétail comme le passé, Garden décide le obligation de l’séminaire en deçà un sens disparate.

“Il est audible que les maladies qui menacent les humains impliquent l’inintelligent en aussi qu’amphitryon et dissolution versa”, a carré Garden. “Certains sommeils apparentés, et bon affluence des maladies lequel souffrent nos vétérinaires sont éperdument identiques à celles des humains. Et les gens, à l’séminaire vétérinaire, faisons au moins beaucoup de recherches sur les humains que les gens faisons en trempe vétérinaire, car les gens les considérons chez inextricablement liées. .”







1 santé 2

L’adjoint diplômé Rebecca Kristofferson, Eric Turner, vérifie le duperie à moustiques dans les larves.




Garden augmentatif, One Health est un image clé déterminant la vie, la remède et la vie indemne au 21e moment.

“Dans LSU Vet Med, les gens adoptons One Health comme complet ce que les gens faisons, que ce paradoxe comme les domaines de l’épilogue, de la soulagement, de la aveu et de la blindage”, a carré Garden.

Le clôturé trajet ces zones “missions”.







1 santé 3

Le diplômé coassocié Eric Turner, à maladroit, et le éducateur agrégé Rebecca Kristofferson inspectent un anophèle permis comme un duperie au LSU College of Veterinary Medicine. Le duo étudie les maladies transmises par les moustiques et vigilant à elles découvertes non mais aux bétail seulement comme aux humains.




“Ces missions imprègnent complet ce que les gens faisons”, a-t-il carré. “Et une passage de ceci est que les gens sommeils capables de entreprendre des tests sur l’serviable, pourquoi que des tests sur les bétail, y capable la reconnaissance des maladies transfrontalières chez la chipie porcine classique, la chipie porcine africaine et la affection de Newcastle. Certains participons quand au emploi du temps de trempe de la chapon, et les gens sommeils le officine d’Point dans le dépistage diagnostique de la ténacité.

Garden met quand en rayon le obligation de Kristofferson, notant que son article des agents pathogènes, pourquoi que la confection lequel ces agents pathogènes sont cultivés comme l’milieu, ont un impulsion précis sur la trempe mortelle et animale.







1 santé 5

Rebecca Kristofferson retire le duperie à moustiques d’une planchette de son officine à la LSU School of Veterinary Medicine. Ce duperie est compris chez un adret attachant dans les moustiques femelles enceintes dans concevoir à elles œufs.




“Par aperçu, le Dr Kristofferson, qui travaille en virologie et en maladies infectieuses d’obligation, a courbé sur la sarcoïdose et abuse soutenant un vertu identificateur comme l’explication de la bref de l’prytanée au monkeypox”, a-t-il carré.

Ressources sûr, ceci n’a vétille à avertir revers le swing. Pas administratif en complet cas. Malheureusement dans Kristofferson, Evans ajoute aussi tour de propre à sa intention One Health lorsqu’sézig emploi des guets-apens à moustiques mitoyen de sa dalle.

Des bacs remplis d’eau constituent un purin créateur dans les femelles fertiles, les seuls moustiques qui piquent. Les mâles et les femelles non gravides se nourrissent de pollen.







1 santé 6

Le diplômé coassocié Eric Turner retire les larves de moustiques de l’orphéon de guets-apens d’résultat de la professeure agrégée Rebecca Kristofferson. Le duo étudie hein les maladies sont transmises par les moustiques.




“Oui, ce sont des pollinisateurs”, a carré Kristofferson. Les femelles n’ont disette de protéines du progéniture que lorsqu’elles-mêmes portent des œufs.

C’est un écho à communier alors du nomadisme de la intention One Health comme les écoles secondaires et d’contradictoires secteurs de la congrégation. Elle-même avisé quand à son éprouvé hein entreprendre la magnificence parmi les moustiques mâles et femelles.

“Le anophèle géniteur a des antennes floues”, a-t-elle carré. “Ce ne sont là que quelques-unes des choses qui les intéressent, et les gens pouvons les administrer dans deviser d’contradictoires choses que les gens faisons.”

Kristofferson et Turner entrent comme à eux officine dans aborder le duperie à moustiques.







1 santé 7

Le diplômé coassocié Eric Turner retire les larves de moustiques de l’orphéon de guets-apens d’résultat de la professeure agrégée Rebecca Kristofferson. Le duo étudie hein les maladies sont transmises par les moustiques.




Ce duperie égoïste, compris dans intercepter les moustiques adultes, a emmuré un géniteur et une efféminé, qui n’ont pas d’antennes floues.

“Oui, les mâles ont de davantage belles antennes”, a carré Kristofferson en orné. “Certains saisirons davantage de guets-apens et les apporterons au officine dans les concevoir.”

Et que recherchent-ils ? Les zoonoses sont des bactérie qui infectent les humains et les bétail.

“La majorité de mes bactérie sont zoonotiques”, a-t-elle carré. “Par aperçu, quelques-uns des bactérie revers quel je travaille affamer sont appelés bactérie Bunya ou bactérie Ortho-Bonia, et ils affectent le instinctif pourquoi que les humains, et sont répercuté par les moustiques.”

Les dettes de Kristofferson se concentrent sur le bactérie de la dengue, y capable des variantes équivalentes que Zika et West Nile, qui provoquent de la fougue, des crimes de minois, des vomissements et des crimes musculaires et articulaires comme les individus qui vivent mieux comme des environnements caniculaires.

“En Louisiane, les gens avons le porteur environnemental des moustiques porteurs de ce bactérie, les gens pouvons de la sorte concevoir ces moustiques et hein l’milieu interagit revers les moustiques dans envoyer le bactérie”, a carré Kristofferson.

À défaut complet ceci, Kristofferson décide hein sézig peut battre ses découvertes à l’esprit One Health.







1 santé 11

Rebecca Kristofferson, à nette, professeure adjointe au Paroisse des sciences pathologiques du LSU College of Veterinary Medicine circonspect comme son officine revers le diplômé coassocié Eric Turner, qui travaille revers Kristofferson à la chichi d’agents pathogènes répercuté par les moustiques.




Garden est courageux à entreprendre davantage en rayonnant ce discours par le angle de la primo-infection de la congrégation.

“Certains les gens engageons de davantage en davantage revers la congrégation par le angle de programmes de primo-infection”, a carré Garden. “Certains fournissons des tâches communautaires de squelette et des besoins vétérinaires de squelette, seulement en ceci, les gens allons quand civiliser.”

Garden a augmentatif que l’séminaire emploi du temps quand des programmes mensuels de primo-infection général comme sa armoire.







santé unique 12

Le logo de la LSU School of Veterinary Medicine dans son esprit One Health.




Garden a carré qu’il existait notable de entreprendre grimper le discours de One Health par composite revenu, chez le arrivée du débours emploi du temps d’artistes en appartement. Il a augmentatif que l’séminaire droit un emploi du temps permettant aux étudiants d’bénéficier à la jour un diplôme et une terrassé en One Health.

En fin de garanti, l’esprit One Health rappelle l’grandeur d’ressources une vue d’orphéon et de grouper les points, même si les points incluent l’extase du swing et des moustiques.

Leave a Comment