Les écoles du Colorado démentent les allégations de déguisement de Heidi Janal

Non, distinctes grands districts scolaires du Colorado ont honnête mardi qu’ils n’avaient pas de problèmes en compagnie de les élèves connus revers créature des chats ou d’distinctes élevage, identique l’a affirmé à distinctes reprises la candidate républicaine au fortin de administrateur Heidi Ganal pendant lequel les écoles de l’Inventaire.

“Les écoles tolèrent” les étudiants “qui sont considérés identique des chats”, a honnête Janal, le administrateur de l’Gymnase du Colorado qui se parti revers rejeter le administrateur Jared Polis le salaire autrui, lorsque d’une conférence à la ondes la semaine dernière. Elle-même a ultérieurement doublé cette jugement lorsque d’entretiens ultérieurs au catégorie des derniers jours: J’ai dit à Fox31 Ils ont accueilli mieux de 100 instruction de parents de globalité le Colorado mobile de ce tracas pendant lequel à eux internat.

Janahle a réitéré son appréhension pendant lequel une allégation au Denver Post mardi, décrivant les étudiants qui s’habillent identique des chats identique une absence comme qu’ils devraient proclamer.

“En tellement que candidate au fortin de administrateur, malheureusement mieux que globalité en tellement que sirène, ma inquiétude est que les amusements identique les adolescents qui se déguisent à l’internat nuisent au évènement que 60% de nos adolescents ne réussissent pas au période appris”, a-t-elle honnête. “Il est meurtrier que nous-même laissions rouler nos adolescents. Les gens nécessitons en entreprendre à nous prédominance.”

Les responsables des écoles publiques de Denver, des écoles Cherry Creek, des écoles publiques Aurora et du paroisse appris 11 de Colorado Springs ont nié disposer eu des problèmes en compagnie de les élèves s’habillant identique des chats ou d’distinctes élevage. Couple organisations à l’mesure de l’Inventaire, mandataire des enseignants et des administrateurs, ont critiqué les allégations de Janal et ont honnête qu’elles-mêmes n’avaient pas non mieux été informées de ces problèmes.

“Les écoles publiques de Denver n’ont en aucun cas eu de tracas en compagnie de les élèves identifiés identique des chats ou d’distinctes élevage, et nous-même ne fournissons annulé abri à toute individu identifiée identique des chats ou d’distinctes élevage”, a honnête le entremetteur du paroisse, Scott Prieble, pendant lequel un courriel.

Randy Contrarier, entremetteur du paroisse appris de Boulder Valley, qui symbolisé sur la état de opération de Gunhill revers les écoles où les élèves s’habillent identique des élevage, a honnête qu’il n’subsistait inculpé d’annulé des problèmes.

Il a honnête: “Les inquiétudes soulevées par le postulant démocrate au fortin de administrateur ne sont pas fondées.”

La état des écoles apparemment touchées par l’commerce ne décrit pas l’grandeur de la inquiétude présumée à ladite internat, et ne impute annulé répertoire au-delà des noms des écoles, de l’lieu et des mesures présumées prises par les autorités. La entremetteur de la opération, Lexi Soeringen, a honnête que la opération avait été classifiée par la opération et les fondateurs de JEFCO Kids First, un bandage formé il y a un couple de ans revers prévenir l’pratique spécifié. Soeringen a honnête que les fondateurs faisaient autant matière de “l’Alliage des parents” de la opération.

Un simplifié écrit mémorable le logo Jeffco Kids First a déjà été popularisé, murer les plaintes des parents touchant l’tromperie et les élèves ascendant des costumes à l’internat, parmi distinctes comportements présumés. La co-fondatrice du bandage, Lindsay Datko, qui a excité un manifestation formateur en compagnie de Ganahl dimanche, n’a pas ajourné un couple de messages envoyés mardi.

Quinze des écoles complice sur la état de Ganahl sont des écoles publiques du emmenthal de Jefferson. Une entremetteur du paroisse a honnête mieux tôt qu’il n’y avait « exactement aucune légitimité » pendant lequel les allégations de Janal et que les étudiants n’rencontraient pas autorisés à occasionner des costumes ; Le Denver Post a honnête mardi que le paroisse avait un répertoire vestimentaire appris et que les administrateurs scolaires pouvaient localiser les vêtements, “ce qui inclut les élèves en monocorde”.

Sept des écoles sur la état de Ganahl sont de Seigneur Junction. Comme un bordereau, la entremetteur de la Mesa County School of Education, Kaley Berkson, a honnête que les enseignants avaient vu nous élèves occasionner des choses identique des diadèmes en compagnie de des oreilles de matou, qui “indiquent la protection prosaïquement accueillie” astrakan “”. au Colorado Pendentif des années, ce n’est pas un tracas pendant lequel la province.

“Le paroisse appris, de la sorte que quelque internat particulière, a des directives revers entreprendre extérieur aux standards de bienséance, de tranquillité et d’vaccination”, a-t-elle autographe pendant lequel un courriel. “Si le tournure de cette direction devient chahuteur revers l’atmosphère appris, nous-même prendrons les mesures appropriées revers arranger à la modalités.”

Couple écoles du emmenthal de Douglas ont autant été incluses pendant lequel la état, notant que l’une d’parmi elles-mêmes a dû rejeter les colliers de chiot. Ce n’est pas positif, a honnête la entremetteur du paroisse, Paula Hans.

Une divers implication est le gymnase du emmenthal de Weld. La entremetteur du paroisse, Theresa Myers, a honnête qu’miss avait verbal en compagnie de un régisseur et que l’internat “n’a annulé tracas en compagnie de les élèves qui portent des uniformes à l’internat”.

L’démonstration escortant desquelles les écoles soutiennent les élèves déguisés en élevage a suspect flanc à maintes reprises, et Démystifié maintes et maintes fois, à défaut les Bordereaux-Unis au catégorie de l’période écoulée. En mars, un législateur du Nebraska a affirmé que les élèves s’y déguisaient en élevage et que les écoles prévoyaient d’asseoir des bacs à couche à l’délavé de ces élèves ; Principalement tard, il s’est excusé et est grâce sur sa allégation. La semaine dernière, Scott Jensen, le postulant démocrate au fortin de administrateur du Minnesota, Ils ont dit que les enfants savent qu’ils sont “à fourrure” Et utilisez des bacs à couche.

Ganahl n’a pas affirmé que les écoles du Colorado utilisent des bacs à couche. Quelque paroisse qui s’est gardé en compagnie de le Washington Post mardi a honnête qu’il ne fournissait pas de bacs à couche aux étudiants.

Brett Miles, maître pouvoir de l’Accession des directeurs exécutifs du Colorado, a honnête que les allégations rencontraient “stressantes” revers les éducateurs. Son bandage, de la sorte que la Colorado Educational Accession, ont confirmé les allégations de fausses. Les un couple de centres ont honnête qu’annulé maître, commis ou paroisse n’avait en aucun cas recommandé de problèmes analogues aux allégations de Ganahl.

“Nos enseignants sont beaucoup concentrés sur le évènement d’disposer une période appris habituelle, nous-même totaux beaucoup concentrés sur globalité ce ancienneté isolé que les adolescents ont eu au catégorie des dernières années, et nous-même y totaux”, a honnête Miles. “Les districts scolaires passent du ancienneté à pourchasser ultérieurement des documents qui rencontraient seulement à des fins politiques. Ils n’ont de rien à se référer à en compagnie de ce que les adolescents vivent à l’internat, et c’est bizarre et frappant. C’est fermement spoliant.”

Leave a Comment