Les chats rencontraient apparentés aux humains en conséquence un événement de apprivoisement • Earth.com

Sucré les chats Ce sont des cheptel de entourage préférés universellement pendant le monde, uniquement les factures de à elles centres et de à elles apprivoisement mature ne sont pas actif étudiés. Des exercices génétiques antérieures ont justifié que la apprivoisement s’est excessivement éventuellement produite pendant la commune du Gâteau Fructifiant, il y a couci-couça 12 000 ans. C’est la commune du Ressource-Levant où les humains sont passés contre la dédicace coup d’un méthode de vie de chasseurs-cueilleurs à un méthode de vie rural, et il est suggéré que la apprivoisement des chats est berceau de collègue puis la peloton des débutants établissements humains pendant cette commune.

Des exercices antérieures soutiennent l’appréciation que le matou animal africain, Phyllis silvestris libicaC’est l’ascensionnel des chats domestiques modernes (F.s. matou). Mais, les chats domestiques d’hétéroclites régions de crue rural mature, y conçu d’hétéroclites régions du Contigu et du Ressource-Levant, de la sorte que de la gorge de l’Indus au Pakistan, n’ont pas été examinés contre apprécier s’ils contribuaient quand à la apprivoisement des chats. On ne sait pas non comme si les chats ont subséquemment été domestiqués pendant d’hétéroclites régions du monde, ou si à elles prévalence s’est propagée à manquer du Gâteau fructueux.

Une bruit autopsie procédé par des chercheurs d’universités aux Notes-Unis et éloigné pendant le monde excavation à équilibrer ces questions. L’autopsie a servant comme de 200 marqueurs ADN singuliers contre décomposer la altérité génique des populations de chats modernes et contre apprécier si les génotypes actuels forment des populations hétéroclites, ce qui pourrait notifier dissemblables grands-parents possibles et singuliers nouveauté de apprivoisement. Vice versa, si les marqueurs génétiques indiquent une diversification continue à manquer d’un foyer de nation, puis des différences pouvant s’accroître par l’exil dû à la dissemblance, ceci indique que le Gâteau Fructifiant subsistait le autonome contrée de apprivoisement.

Leslie A. Lyons, un généticien fauve, et le formateur Gilbreth-McLaurn de purge comparée à Université du Missouri-Colombie Le Gymnase de purge vétérinaire a collecté et analysé l’ADN de chats pendant et alentour du Gâteau fructueux, de la sorte que sur des sites à défaut l’Antarctique, l’terre et l’prude.

Des échantillons de tissus des joues, de gonades (de chats castrés) ou de famille parfait ont été prélevés sur 1987 chats au chance (FS Katos), quatre chats sauvages d’prude (FS Libica), et 10 hybrides putatifs de chats sauvages domestiques et occidentaux (FS Silvestris). Les chercheurs ne se sont pas concentrés sur l’ADN de races particulières de chats, qui ont été développées au conseil des 200 dernières années. Au canton de ceci, ils se sont concentrés sur des chats élevés au chance qui auraient survécu aux pressions sélectives intenses de l’agriculture.

L’ADN de ces échantillons a été analysé contre découvrir la existence de polymorphismes mononucléotidiques (SNP) et de courtes répétitions en bicyclette (STR), qui sont naturellement utilisés quand marqueurs génétiques. Comme maints cas, les modalités d’hétéroclites exercices publiées ont été utilisées, pendant que les modalités de authentiques échantillons ont été ajoutées contre accélérer la dimension de l’copie et les emplacements géographiques. Au parfait, des échantillons aléatoires de chats provenaient de 40 race singuliers.

“L’un des capitaux marqueurs d’ADN que les gens avons étudiés subsistait les microsatellites, qui changent excessivement intensément et les gens donnent des indices sur les populations de chats modernes et les mouvements de la carbone au conseil des dernières centaines d’années”, a périodique Lyons. “L’étrange traceur formé d’ADN que les gens avons jaugé subsistait les polymorphismes mononucléotidiques, qui sont des modifications d’une autonome armature pendant ensemble le haploïdie qui les gens donnent des indices sur son récit naïve il y a dissemblables milliers d’années. En apprenti et en comparant les un couple de marqueurs, les gens pouvons apparaître à recréer l’récit évolutive des chats.

Résultats de l’énoncé publiés pendant la bulletin hérédité, soutient tout la logique conformément lequel les chats n’ont été domestiqués contre la dédicace coup que pendant le Gâteau fructueux, comme ci comme ça au époque où les humains ont enclenché à biner et à apprendre un méthode de vie comme cul-de-plomb. Au fur et à trésorier que les colonies grandissaient, les céréales stockées et les déchets jetés auraient attiré les souris, et les chats sauvages brave auraient pu goûter de cette opulence. On peut engendrer que les personnes apprécient la aide des chats au domination de la parasite, et les encouragent de ce fait.

La altérité génique des chats pendant les race proches de la commune du Gâteau Fructifiant indique qu’ils avaient intégraux les mêmes grands-parents uniquement qu’ils sont devenus séparément singuliers au fil du moment cabinet à un suite désigné “exil par la dissemblance”. En d’hétéroclites termes, à manquer du autonome événement de apprivoisement type, les chats ont été portés par les humains, où ils se sont déplacés lyrisme de authentiques lieux, où ils se sont reproduits et ont superposé des modifications génétiques rares. Ceci contraire puis les nouveauté de apprivoisement des chevaux et du cheptel, qui se sont produits à dissemblables reprises pendant dissemblables parties du monde.

“Certains pouvons en récit confirmer les chats de semi-domestiqués, car si les gens les lâchons pendant la existence, ils attraperont éventuellement plus des insectes et pourront surnager et s’coupler par ceux-ci en décharge de à elles comportements naturels”, a spontané Lyons. “Haineusement aux chiens et aux hétéroclites cheptel de entourage, les gens n’avons pas plantureusement changé le manière des chats chez le suite de apprivoisement, de ce fait une coup de comme, les chats se sont révélés dépendre un bestial individuel.”

Lyons, qui a enseigné la génique des chats chez comme de 30 ans, a spontané que des exercices quand celle soutiennent quand son impartial de pose comme épanoui gluant à user les chats quand modèle biomédical contre décomposer les maladies génétiques qui affectent à la coup les chats et les humains, équivalentes que la polykystose rénale, la amaurose et le achondroplasie. . .

« La génique comparée et la purge de agilité jouent un vertu clé pendant le forme One Health, ce qui signifie que ensemble ce que les gens pouvons constituer contre décomposer les causes des maladies génétiques pendant les chats ou pardon demander à elles maladies pourrait un judas dépendre capital contre demander les humains atteints des mêmes maladies, ” a spontané Lyons. “Je construis des outils génétiques et des entreprenant génétiques qui aident somme toute à bonifier la complexion des chats. Lorsque de la établissement de ces outils, il est rogue d’tenir un copie typique et de admettre la altérité génique des chats pendant le monde pour que nos outils génétiques soient utiles contre favoriser les chats du monde terminé, pas uniquement pendant une voisinage propre.

Totalité au énorme de sa hémicycle, Lyons a fouillé puis des éleveurs de chats et des collaborateurs de pose contre allonger des bases de modalités complètes d’ADN de matou lequel la collectivité objective peut jouir, y conçu le séquençage des génomes de chats de chats du monde terminé. pendant Etude 2021Lyons et ses collègues ont officiel que la encyclique génique des chats ressemble encore à celle-là des humains que celle-là de ensemble étrange mammifère non hominien.

“Nos efforts ont contribué à immobiliser la nomadisme et la bras de maladies génétiques héréditaires pendant le monde, et un principe en est la polykystose rénale, puis 38 % des chats persans développant cette trouble sinon les gens avons lancé à nous expérimentation génique contre la dédicace coup en 2004”, a spontané Lyons. “Imitation, ce équilibre a sensiblement chaussette cabinet à nos efforts, et à nous impartial constant est d’bannir les maladies génétiques des chats à l’filiation.”

Soutenant, le autonome solde durable contre la polykystose rénale a des mise secondaires corrompus, singulièrement une incapacité hépatique. Lyons travaille maintenant puis des chercheurs de l’Prytanée de Californie à Santa Barbara contre allonger un brouillon de solde basé sur l’coopérative contre les public atteintes de la trouble.

“Si ces essais réussissent, les gens pourrons éventuellement attirer les personnes à les aborder quand une virtualité comme naturelle et comme sauvée à la achat d’un comprimé ombrageux de tourmenter une incapacité hépatique ou d’hétéroclites problèmes de complexion”, a spontané Lyons. “Nos efforts continueront d’favoriser, et c’est actif d’en constituer section.”

par Allison BousmanEt le Terre.com Agencier égotiste

Consultez-nous sur EarthSnapune empressement machinale proposée par Eric Ralls et Earth.com.

Leave a Comment