Le fossile San Juan pourrait parfois se marcher de ses célèbres chats de rue

Un félin mouvant est permanent pour un mur chez le fossile San Juan, Porto Rico, le mercredi 2 brumaire 2022. Les chats ont interminablement découvert les rues pavées du bout célèbre de Porto Rico, s’piquant récemment comme se relier contre que les touristes et les résidents prennent agréablement des photos. Prenez des photos et nourrissez-les, néanmoins les responsables affirment que à elles gens a tant augmenté que le US Individu Park Cadeau fossé à poser en œuvre un “rentrée de gouverne des chats en indépendance” qui envisagerait des options équivalentes que le ploiement des bétail. (AP Peinture/Alejandro Granadillo)

San Juan – Résultat à l’publication par le Individu Park Cadeau (NPS) des Listes-Unis qu’il prévoit de s’lutter à un “gêne de félin” chez le fossile San Juan, les résidents locaux et les militants disent qu’ils s’opposent à toute aperçu de se décoller de à elles amis félins.

Les chats des rues de la vieille patrie, amenés comme la primaire coup à Porto Rico par les conquistadors espagnols il y a puis de 500 ans, sont depuis alors un inévitable et sont à présent une propension touristique. Toi-même ne pouvez pas toi-même balader chez les rues pavées hormis saisir des chats se battre parmi les voitures ou se vautrer au satellite, chaque contre à l’avantage intra-muros que les humains.

NPS acompte affairé supposé une article de plaintes de “visiteurs” assez chats qui les attaquent et de l’miction et des matières fécales nauséabondes. L’factorerie acompte qu’sézig étudie la matière depuis des années, néanmoins n’a débarqué que naguère à y sacrer mieux de capital ultérieurement une agrandissement des plaintes.

Il a soumis une paire de horizontaux d’rendement : O.K. lâcher les chats survivre conformes laquelle, O.K. entamer à les limoger rationnellement. Lorsque que le NPS insiste sur le histoire que le ploiement signifie que les chats seront adoptés, les militants craignent que ceci ne signifie l’euthanasie comme la majorité des chats.

L’factorerie a trompé une paire de journées portes ouvertes les 2 et 3 brumaire, accomplissant son rentrée et son vade-mecum aux résidents, permettant au découvert de montrer. En aussi que tel Rapporté par Dánica Coto de l’Associated PressLa primaire obscurité a été violente, les abattis du découvert exubérant à elles spoliation d’créature invités à ne lâcher que des recueils écrits hormis ordre converser. Le auxiliaire coucher, les choses se sont déroulées considérablement puis habituellement, néanmoins les individus ressentaient interminablement la dépit en eux que tout laïus engageant réalisait ressenti et renforcé par les applaudissements du découvert.

Les militants présents voulaient stationner chaque rentrée visant à repousser exhaustivement les chats de la endroit et ont préférablement poussé le NPS à rechercher bruissement l’constitution confédéral Save a Gato comme rationnellement chasser, épurer et absoudre (TNR) les chats.

“Ils ne connaissent même pas les chats”, a juré la coryphée de l’action, Lara Cartagena, aux rebelles latinos.

NPS a primitivement accepté un arrangement bruissement Save a Gato originellement des années 2000, conformément dont l’factorerie n’expulserait pas les chats et l’rattachement à but non rentable évacuerait les chats, plus commencerait à repousser nous des chats et à les poser en cooptation.

Save a Gato expérimenté le TNR à frais coûtant depuis des années – laissant le bandage «ruiné jusqu’au cou» – et expédiant les chatons aux Listes-Unis, où ils ont puis de chances d’créature adoptés. Cartagena acompte que le peu d’assistant qu’ils ont reçue du NPS et du direction de San Juan a tranchée à un explosion du rassemblement de chats au collège de la dernière décennie.

“c’est [program] Il n’réalisait pas destiné à marcher un toit”, a juré la principale du NPS, Myrna Palfrey Latino Rebels. Miss insiste sur le histoire que son constitution a “enfreint à nous précaution contre 17 ans”, qui consiste à ne pas ravitailler les “argent envahissantes” chez les pluriels sites et parcs historiques territoriaux qu’sézig gère à Porto Rico Expulsion pleine étant donné que les chats présentaient “déjà là”, ce qui a tranchée à l’arrangement bruissement Save a Gato.

Comme les rebelles latinos ont forcé des preuves des plaintes des chats, Palfrey a affirmé que considérablement d’parmi eux provenaient de monde liées au NPS. Miss a néanmoins exact que les recueils formulés alors de son “Avant-projet de gouverne des chats gratuits” seront constats publics à un données donné.

L’un des problèmes les puis solennels soulevés par les militants alors des une paire de conseils ouverts réalisait le avorté de modalités et d’corvées d’collision environnemental. La propre traité NPS portait sur un fréquence de caméra sur une variation de maints mensualité, ce qui, conformément Save a Gato, n’est pas important comme juger s’il existe un certifié gêne de félin. Il a juré à disparates militants rebelles latinos qu’il réalisait “inapplicable” d’engrener un rentrée comme repousser les chats hormis aucune traité pointant quoi à elles ploiement affecterait la vieille patrie.

“Les choses doivent innover. Quelques-uns n’avons pas rareté de survivre chez le passé”, a juré Viviana Busquets, qui balance vers 800 dollars par semaine comme recommander son apte guide de prophylaxie des chats à Porto Rico.

Miss est une querelleuse défenseure de TNR et a révolu l’agité opportunément de “l’fruit de exténué”, où le ploiement des chats d’une endroit crée un exténué qui histoire qu’une contraire essaim de chats se déplace chez l’grandeur ci-devant accaparé par la primaire.

Busquets suggère que le NPS modifie sa précaution étroit comme davantage s’accoutumer à l’entourage de Porto Rico.

“TNR histoire davantage à l’civil”, a juré Palfrey à Latino Rebels, expliquant par conséquent l’constitution s’oppose à l’adjoint de capital supplémentaires à Save a Gato.

La exactitude du TNR est débattue au corsage de la confrérie objective, la majorité des scientifiques et des défenseurs de l’entourage calviniste qu’il ne fonctionne ouvertement que chez des moment idéales. D’divergentes noyaux, plus la Wildlife Society, s’opposer “Planter ou immobiliser des argent envahissantes et des argent sauvages qui menacent la persistance des argent indigènes.”

L’traité a été publiée comme la primaire coup chez Histologie de la bête Ont flagrant que les programmes TNR de attaquable luminosité sont Pas efficace pour réduire le nombre de chats. donc que, Une enquête sur les études TNR manigance par l’Institution de Floride a judaïque que les colonies TNR ont «des rapport de peuplement élevés par peuplement assistée par l’personne ou peuplement naturelle, ce qui empêche la ébranché des colonies de réduire». L’ordre a suggéré que des rapport élevés d’cooptation et d’dépossession présentaient primordiaux comme limoger les rats des colonies de chats.

Save a Gato acompte que 95 % des chats du Immémorial San Juan sont castrés et qu’une longue objet de l’exposé démographique provient de monde qui y abandonnent à elles chats étant donné qu’elles-mêmes savent que Save a Gato et d’divergentes prendront empressement d’eux, ensuite que contre de nombreuses années, le à but non rentable a dirigé une prairie Adroit anti-abandon.

De grouillant militants, plus Busquets, sont conscients de la surpeuplement de chats chez le fossile San Juan et ne sont pas pour à elles ploiement s’ils doivent créature adoptés, néanmoins ils sont pour chaque rentrée qui tuerait les chats. Ils poussent intégraux les lignes de direction à rechercher bruissement des monde qui vivent chez la confrérie et des noyaux plus Save a Gato comme gratifier à encourager la maturité des chats de l’mine de la patrie.

Alors de la date portes ouvertes du 3 brumaire, disparates militants ont évoqué au NPS que la essaim de chats du fossile San Juan existe depuis puis interminablement que le NPS, qui a été lourd en 1916.

“Puerto Rico histoire objet des Listes-Unis, néanmoins ce n’est pas les Listes-Unis”, a juré une commentatrice qui a gardé son félin chez un havresac distinct contre la incorporation.

Le fossile San Juan réalisait l’un des sites les puis populaires gentrification à Porto Rico Alors de grouillant bâtiments coloniaux achetés par Crypto Millionnaires Et d’divergentes étrangers fortunés, plus ceux-ci qui y vivent depuis des décennies, sont incapables de former fronton aux frais élevés des loyers. Quelques voient la compression comme résilier les chats plus une intelligible érection de cette chemin.

“San Juan a un monumental gêne d’bannissement de la gens locale”, a juré aux rebelles latinos une camarade locale, qui a demandé à ne pas créature nommée.

Lorsque que chaque rentrée est à des mensualité d’créature mis en œuvre par le NPS, les militants restent prudents relativement à chaque tort causé à à elles amis à hermine. Alors considérablement d’parmi eux si attachés à la policier des chats, le NPS ambiance du mal à arbitrer desquels former bruissement la gens féline du fossile San Juan.

***

Carlos Edil Berrios Polanco Il est le ressemblant chez les Caraïbes comme Latino Rebels, basé à San Juan, Porto Rico. Twitter: @employé

Leave a Comment