Il y a bougrement d’passion à Lompoc

Je rendais démarche à un ami âgé à Lombok et j’ai décidé de m’heurter Musée de Lombok Au 200 South H Street sur le progrès du renaissance. J’adoré bougrement les bambins musées locaux, et ce école est carrément une séduisante fugue, nettement classifiée.

Installé là-dedans le admirable annexe de la kiosque Carnegie de 1910, sa spacieux accumulation d’artefacts Chumash là-dedans le entrée important est une guichet sur la extraordinaire herbage aborigène de la territoire, que je présentes envers vénération et vénération. Au plain-pied se trouve une coulisse divers d’expositions axées sur les pionniers et l’nouvelle naturelle, y convaincu des expositions sur l’école florale, l’valorisation de la Eurasie de diatomées et les citadins d’naguère, intéressé en dette et encre là-dedans des photos anciennes. Il y a un suranné de cachalot géronte de sept millions d’années, un diorama de la mesure d’un mur envers un accord de acclimatement géronte de cinquante ans d’un tigre de escalade et une doublet de coyotes liliaux en affairement suspendue, charmants et poignants.

Il y a entier ceci et entreprenant encore surtout, purement à portion moi et la propriétaire du école Lisa Rinken, l’apparence est ruiné le jeudi tantôt.

Lisa m’a dit: “Même antérieurement la épizootie, les abats de septembre avaient mesure à caractère lents, purement on ne sait par hasard ce qui va se enfiler aujourd’hui. Les week-ends passés et la majeure article de l’été ont été formidablement occupés. Le école a quasiment rouvert depuis juillet 2021, et les gens “Les gens trouvons à nous progrès, les monde commencent à se comparaître. Lompoc elle levier de grands changements.”

C’est littéralement ce que je voulais ésotérisme. Debout là-dedans ce admirable école environné d’nouvelle, je me questionnaire ce qu’il y a de coût. J’ai interviewé des premiers-nés locaux, rencontré des abats de Société historique de la vallée de Lombok, je sais que Lombok est une localité qui honore son passé. Malheureusement à pardon mènent toutes ces annales ? Que se passe-t-il ici ce jour ?

En sortant, j’admire les pins italiens plantés par des éclaireurs là-dedans les années 1930 le svelte de trio pâtés de maisons de H Street et de Grace Sanctuaire Church, liliaux scintillants au tournesol. C’est une éblouissante jour à Lombok : un empyrée firmament blafard délié et gonflé. Je sais qu’il y a toute une évolution patrimoniale que je peux employer, en intéressé des représentations murales, des bâtiments historiques et des tombes, purement mon délivrance consiste à deviner ce qui est ultramoderne.

Je me promène là-dedans l’liaison d’art de la cavité de Lompoc Galerie Cyprès au 119, survenue E. Cypress. Assuré en 1994, ce n’est pas carrément coût, purement il s’anime envers des performances en éternelle promenade d’éminents artistes locaux. A cette conditions, j’ai rencontré Elizabeth Monks Hack, lesquels les magnifiques représentations à l’baume et techniques interraciaux sont maintenant exposées sur tableau cousue. L’une des représentations abstraites représente une immeuble azuréenne envers un repaire blond clémentine et une séduisante démarrage du empyrée, et je suis sûr que si je pouvais fixer cette coloré entiers les jours, il serait illusoire de se pressentir poignant. Et imaginez pardon ? Cypress Gallery a matière à l’arrière-saison du 29 septembre au 30 octobreLe dixièmeenvers une acceptation le dimanche 30 octobre de 13h à 15h



Une discordant acteur, Beverly Anne Messenger-Hart, lesquels les œuvres de espèce zine ont été inspirées par le osier, me suggère d’marcher là-dedans un officine de refrain sollicité certaines étincellesIl est limité au 107 H Sud. Je suis facilité d’y demeurer, vareuse s’il précède une terminus câline Café du côté sud tronçon suivante. Southside a assidûment été mon liquide favori à Lombok et un accroche-coeur des habitants.

J’adoré me piloter là-dedans certaines représentations murales du centre-ville, lesquels l’une représente un pellicule de femmes enthousiastes sortant un boudoir de son élévation en 1883. Confirmé en autant que comptoir de continence, les efforts fanatiques de Lompoc avec actif la localité sèche et respectueuse ont été entreprenant accueillis. Diligent de crédit. Il y a une verve singulière là-dedans l’exaction de cannabis qui a après-midi Afrique la localité, purement c’est une meeting avec une discordant coup.

Comme Couru Sparks, je choc le cinétique Randall Sena, qui explique ses commencements en autant que logement d’homologation qui s’est juste avec sacrifier des institution de refrain et des concerts. En 2017, il a aidé à échauffer la Couru Sparks Music Foundation avec sacrifier des bourses et des institution d’matériel aux jeunes de la couvent, et il y a un événement mensuel à micro-ordinateur aéré avec les jeunes. C’est un blanc avenant et je présentes les gamins à l’appartement affairé l’air à l’armoire et employer du délassement envers passe-temps. Ceci me décide un ardeur d’attente.

Suspendant que j’soutènements là-dedans le section, j’ai pensé assurance salut à Ben Barrick, de nouveaux basDe l’discordant côté de la rue au 104th Ocean. New Lows se spécialise là-dedans l’art, les vêtements, les parterres à roulettes, la conception d’tableaux et la sérigraphie personnalisée. La imprimerie est son miche et son beurre, purement lui-même accueille impartialement de petites expositions et proposition un blanc de délivrance aux artistes. Il y a une beau de barbouillage skate-hip et l’régularité positif de la innovation récent ici. Je questionnaire à Ben ce qui se bras envers Lombok. Il répond rien louche : « Lombok est luxueux ». “J’ai réel ici la encore longue article de ma vie, et c’est contre entreprenant que je l’ai vu antérieurement.”

Ben est un fin vigilant. Il commentaire que la augmentation débridée des hospices de cannabis a eu un chagrin, purement ceci n’achète pas grand-chose du bluff médiatique portrait. un agression? Il est pénétré que les jeunes préfèrent le skateboard de préférence que les abats de gangs. Il a vu quoi les food trucks et les vendeurs se rassemblent au Food Truck Friday et transforment la localité en un attesté solennité. Il y a des soirées artistiques et des soirées avec chanteurs et auteurs-compositeurs, et de nombreuses idées se préparent.

Gardant je suis sur le repère de brusquement, et je ne résiste pas à l’fascination de m’calligraphier envers mon ami Harvey Pelouse, un individu de Lombok depuis quarante-deux ans et démodé adhérent de dignité d’un propriétaire. Harvey connaît extrêmement entreprenant le passé et le faveur de la localité. Il vit là-dedans une immeuble victorienne de 1879 bâtie par le entrepreneur de Lompoc, W.W. Broughton, qui en a récit un mémorable Airbnb, un habile ardent. parle moi de Projet de théâtre de Lombok, une ambitieuse adoucissement de écran de 1927 sur North H Street, envers des degrés avec des spectacles et des nouveauté. Il rappelle impartialement le Bodger Trail là-dedans les collines sud dominant la localité, envers ses vues panoramiques sur la cavité de Lombok, à uniquement cinq minutes en tacot du centre-ville. Et de nouvelles pistes continuent d’révéler. Ceci m’a laissé l’détermination que les gens avions modérément effleuré la aire.

restez à l’audition Il y a bougrement à idolâtrer ici. Lompoc réformé, et les gens contre.


soutenir Indépendant de Santa Barbara Par un apport à long terme ou un apport unique.


Leave a Comment