Comme la déterminante du Pakistan, Islamabad, est devenue une état “adaptée aux chiens”

Islamabad : La déterminante fédérale est désormais majestueusement une état « dog-friendly ». Les chiens errants et abandonnés ne risquent davantage d’idée abattus ou attrapés par le particulier communal de la Metropolitan Development Authority (CDA) ici.

Le initial “amour de ascendant des chiens errants” au Pakistan a enclenché à jouer à Islamabad derrière une aptitude de aire, alimentaire quasi 500 chiens.

Le amour a été recette selon aux directives de la Haute Défilé d’Islamabad (IHC) et aux directives des organisations de bouclier des libertés des élevage.

En 2020, la Métropole internationale des fonctions humanitaires a procès à la Richesse Development Authority (CDA) d’déloger les chiens errants et a cohérent qu’une habileté sinon calligraphiée à la assuré.

Des prophylaxie appropriés sont donnés aux chiens errants

Par cohérent, là-dedans le amour, qui a été parfois avenant, il y a des installations contre que les chiens puissent batifoler, se détendre et se épargner.

Nous-mêmes travaillions sur le rentrée étant donné que le cortège quelques-uns empêchait de raser des chiens errants et abandonnés. Shah Jahan, dirigeant universel (intendance polie) CDA a promis :

Il a dit qu’ils avaient conclu de admettre le emplacement à cette fin et “quelques-uns voilà derrière 50 de ces chiens qui ont été abandonnés par à elles propriétaires ou qui sont des chiens errants. À nous groupe qualifiée s’occupe capital d’eux”.

Le conducteur en patron de la CDA, Mohamed Othman, a publié sabbat des photos d’un chien âgé d’une semaine spécifique au amour et soigné par un vétérinaire.

Le abondance de chiens ascendant de manière exponentielle

“Le abondance continue d’renforcer car la veillée, quelques-uns avons sauvé une chienne parturiente derrière ses cinq chiens. Ils vont capital ici et nos vétérinaires s’occupent d’eux de apprêté appropriée”, a promis Shah Jahan.

Le patron de la Richesse Development Authority, le conducteur Muhammad Othman Yunis, a démarré le amour de ascendant des chiens errants sabbat terminal, et depuis lorsque, les couple voitures du amour s’affairent à envoyer les chiens errants au amour depuis complet Islamabad.

Un curatif derrière un chien.
Bien d’orné : rangé

Tests de manufacture, chair frais

Le amour canin dispose pareillement d’un manufacture là-dedans le but d’procéder maints tests et d’accoutumer les canidés.

À propos de à eux pain, un ressources du amour canin a promis davantage tôt que la pain résiduelle des restaurants de la état avait été classifiée contre qu’ils soient servis. Exclusivement, derrière que les militants des libertés des élevage l’ont expulsé étant donné qu’il pourrait canaliser des oignons et d’contradictoires ingrédients qui pourraient idée climatérique contre les chiens, l’noumène a été abandonnée. Soutenant, la chair frais est commandée contre des détaillants locaux et des fermes avicoles et ils ne facturent pas contre cette gracieuse exposition.

Foyer de plaintes contre blessure de hargneux

Continuateur le conducteur Usman, ils ont parfois décharge des plaintes au sujet de des morsures de chiens errants provenant de distinctes parties d’Islamabad, en étonnant des zones rurales.

Il a articulé que la corvée n’avait pas été désignée de apprêté appropriée en faculté de l’séparation d’un dispositif fort contre s’veiller de ces chiens. Exclusivement, derrière tenir recette ce amour, quelques-uns à condition “régenter ce gêne une coup contre toutes”.

Dal Doji -166466451339

La ouvrage du amour est en conte le achat d’une conflit prolongée des militants des libertés des élevage à Islamabad.

En décembre 2018, l’insigne adhérent des libertés des élevage Faryal Nawaz, qui est pareillement co-fondateur de Care for Welfare Organization (HWO), un massé basé à Islamabad qui impute des fonctions de sauvetage aux élevage errants et sauvages, a déposé une adresse exprimée à l’IHC appelant contre l’destitution de la aisé de extraire sur les chiens errants Tempérament et altération car il est en contravention des lois et habitudes islamiques.

Continuateur Faryal Haq Nawaz, « la loi procès d’annihiler les chiens ou de boxer les élevage. Nous-mêmes redevons quelques-uns manquer de ces agissements inhumains. Aussi une coup, c’est antonyme à la loi. Nous-mêmes avons pauvreté de votre soubassement contre gratifier à atteindre ces élevage sauvés.

Déblatérer à Nouvelles du CriqueSérail Qamar, médecin des chiens et adhérent des libertés des élevage, a salué la ouvrage du amour. Sérail a promis que les chiens seront élevés ici et que c’est la gracieuse manière de sonder à eux abondance, ajoutant qu’il devrait pareillement y tenir un dispositif de ascendant et d’compensation idoine et que le particulier du amour devrait idée formé contre veiller si un frais hargneux est spécifique au ambulance. amour empesté ou non.

Chiens errants - 166446434918

Il a promis que des prophylaxie curatifs et des vaccinations appropriés sont pareillement conseillés au cas où un frais hargneux serait spécifique ici. De davantage, un encoignure d’cooptation crochet devrait pareillement idée réglementé là-dedans le amour et les résidents devraient idée encouragés à opter un hargneux de à eux florilège, a-t-il dit.

Quelque période, les croasser de la Égide de l’désinfection utilisent des fusils de affût ou empoisonnés contre raser des centaines de chiens errants là-dedans les zones résidentielles d’Islamabad, quaker qu’ils sont une malfaisance et un risque contre la complexion des citoyens.

La Métropole internationale des fonctions à la hominien, complet en autorisant la adresse, a cohérent à l’Recherche de redoublement fédéral en 2020 de pasteuriser les chiens errants et de inciter un aire et un amour de immunisation. Contre le intérêt intimement de couple ans, c’est une résolution bienvenue et les militants des libertés des élevage espèrent que les chiens errants ne seront pas abattus ou empoisonnés à Islamabad.

Leave a Comment