Empoigner les allergies aux chats derrière le frais traitement comme l’étouffement ?

L’immunothérapie sous-cutanée (SCIT) semble appartenir alors positif et alors académicien derrière l’collègue du tezepelumab (Tezspire), un antigène monoclonal dernièrement convenu quant à l’étouffement ascétique, résultats des essais proposés de période I/II.

Privilège que l’germe randomisé CATNIP n’ait pas rejoint le démonstration d’impression administrateur – une inégalité dans lequel les symptômes nasaux habituels (TNSS) sinon les participants ont été exposés à l’arraché d’anaphylaxie au matou un an ensuite l’pointe du constance – une troncation des symptômes nasaux maximaux a été observée sinon le tézépelumab a été augmentatif au SCIT, conformément Jonathan Koren., MD, de la David Geffen School of Medicine à Los Angeles, et ses collègues.

Les scores TNSS maximaux derrière la médicament coordonnée existaient significativement alors faibles ensuite un an de constance, tel quel qu’un an ensuite l’pointe du constance, conformément les résultats :

  • Disproportion norme à 52 semaines : -2,0 (IC à 95 % -3,4 à -0,5, s= 0,008)
  • Disproportion norme à 104 semaines : -1,8 (IC à 95 % -3,5 à -0,2, s= 0,026)

Le bande a épistolaire dans lequel Journal d’allergie et d’immunologie clinique. “Cet résultat s’est joint de changements dans lequel un prince foule de gènes de typique 2 derrière des changements possiblement alors significatifs dans lequel la place des mastocytes nasaux.”

Koren et ses collègues chercheurs ont loyal que l’germe à quatre balancier a montré que le constance combiné fonctionnait alors vivement, vivait alors positif et durait alors abondamment que le TPI esseulé, le tézépelumab esseulé ou un double-aveugle.

Le tézépelumab bloque la protéine lymphopoïétine stromale thymique, une salivation qui commence sinon les organes ou la manteau tapissant le nez et les poumons répondent aux balises indiquant qu’il existe un hasard probable. Les chercheurs ont bulletin que dans lequel le cas des squames de matou, il s’agit d’une résultat surabondante inopérant qui entraîne une angine des voies respiratoires et entraîne des symptômes de rhume écoeuré.

Les résultats de CATNIP “démontrent quant à la gagnante jour que l’addenda d’un répresseur de cytokines aux injections comme les allergies peut condenser les symptômes de la rhume écoeuré prolongée ensuite mais un an de constance”, ont bulletin les chercheurs dans lequel un annonce de débordement. libération Émissaire par les Citoyen Institutes of Health, le loueur de assailles de l’traité.

“Les personnalités voyant des symptômes d’anaphylaxie discontinu peuvent peser une penché de profit et de avantage de vie”, a loyal Anthony Fauci, patron de l’Université citoyen des allergies et des maladies infectieuses, dans lequel le annonce. “Le croissance de schémas d’immunothérapie comme les allergies qui fonctionnent surtout et alors vivement que ceux-ci retenant disponibles apportera un allègement apanage assertorique.”

Les Citoyen Institutes of Health notent que les résultats de ces essais ont anecdote point d’un germe de période II en leçon sur l’maniement du tezepelumab en alors de l’immunothérapie orale quant à appeler les allergies alimentaires. Les Citoyen Institutes of Health financent autant cet germe.

121 adultes CATNIP ont été répartis au opportunité dans lequel froid groupes américains quant à réceptionner 700 mg de tézépelumab par accès intraveineuse alors SCIT (n = 32), tézépelumab alors double-aveugle (n = 30), SCIT alors double-aveugle (n = 31) ou double-aveugle abrégé (n = 28). Entiers les participants existaient en entier.

Verso enquêter tout constance, les participants ont toléré un “Spritz” d’arraché d’anaphylaxie au matou dans lequel tout naseau six jour au leçon de la fréquence d’traité de un duo de ans, fréquenté de tests quant à les symptômes nasaux et le écoulement d’air. Les chercheurs ont autant prélevé des échantillons de descendance et de cellules nasales. Le conséquence administrateur vivait la lieu TNSS au-dessous la courbe sautoir la gagnante plombe ensuite la pugnacité à 104 semaines.

Chez l’série, le TNSS vivait significativement alors chancelant quant à les participants derrière SCIT alors antigène monoclonal ensuite l’pointe du constance 1 an que quant à SCIT esseulé, pourtant pas ensuite 1 an :

  • Disproportion norme à 52 semaines : -1,0 (IC à 95 % -1,8 à -0,1, s= 0,028)
  • Disproportion norme à 104 semaines : -0,5 (IC à 95 % -1,5 à 0,5, s= 0,314)

Des actualité indésirables sont survenus dans 78,5 % des participants dans lequel l’série, pourtant aucune inégalité vigoureuse n’a été signalée pénétré les coeurs de constance, apanage que des réactions systémiques et locales aient été continuellement observées dans lequel les balancier SCIT.

  • Ingrid Heine est rédactrice de MedPage Today sur les maladies infectieuses. Sézigue travaille avec écrivain médicale depuis alors d’une décennie. Suivre

Divulgations

La apprêt a été financée par les Citoyen Institutes of Health. Les chercheurs ont prescrit des allocutions, des financements et des postes de exposé ou de exposé malgré d’AstraZeneca, Sanofi, Novartis, Regeneron, Amgen, Granular Therapeutics, Celltrion, Science et Aquestive.

Leave a Comment