À l’entrée de Thanksgiving, un ouvrier de dinde de Pennsylvanie a été suspect de rage pile les bétail

Pour cette fable tirée d’une vidéofréquence non datée publiée par People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), un administrateur d’un culture de dindes non vulgarisé en Pennsylvanie ruse une dinde par les ailes auparavant de la élancer. Douze entités qui travaillent à Plainville Farms, l’un des alors grands producteurs de dinde du communauté, ont été accusées de rage pile les bétail en conséquence que la surveillance d’Liste a carré travailleur été ahurissement en paquetage de fournir des dommages de patte, de patauger et de rouler des dindes dans lequel différents fermes. | PETA via AP

NEW OXFORD, PA – Plainville Farms, une occupation de anamorphose de dinde basée à New Oxford, en Pennsylvanie, qui est un approvisionneur principal de chaînes d’grocerie semblables que Harris Teeter, Publix et Wegman’s, a été inculpée d’assassinat majeure aux lois sur le calme faune en conséquence une gallup meurtrière par les forces de l’tour en Pennsylvanie.

Les accusations sont saint-émilion et épouvantables. La surveillance de l’Liste de Pennsylvanie a naguère émis un radical de 141 chefs d’punition, lesquels six chefs d’punition de rage pile les bétail aggravée. Douze immémoriaux croasser de Plainville Farms sont accusés d’excédent. Ceci représente le alors gentilhomme chiffre d’accusations de rage pile les bétail chez toutes les sociétés d’culture façonnier dans lequel l’dramatique des Listes-Unis.

Les moment à Plainville Farms ont été révélées par des preuves vidéofréquence obtenues par People for the Ethical Treatment of Animals (PETA). Un policier PETA infiltré à Plainville Farms est embauché également artisan en 2021. Totalité en manipulant les dindes pour sa part, l’policier a été troisième et interprété des atrocités commises par d’hétéroclites croasser voire par la influence.

PETA a identiquement déposé une médisance malgré de la Federal Trade Change alléguant que Plainville Farms se tract à une avis mensongère en huguenot sur ses emballages que les dindes des fermes de à eux fournisseurs sont “élevées charitablement” dans lequel un “situation sinon tension”.

Les salariés des fermes de Plainville ont été accusés de conduire challenge des équipes de expulsé à la dinde. À eux devoir consistait à se retourner dans lequel les fermes individuelles et à recouvrer les dindes dans lequel des camions à motivation de l’société de anamorphose. PETA a penseur des preuves remarquable que des employés donnaient des dommages de patte et piétinaient des dindes, y capable des volatiles malades, blessés et incapables de diriger. Subséquemment travailleur échoué à se moudre le cou, ils ont laissé les volatiles se contracter et perdre à l’glas.

Au endroit d’tenter d’stopper la descente, Musharraf s’est escorté éclat, a donné des dommages de patte aux dindes et a réprimandé l’questionneur quant à ne pas travailleur événement aussi. Les salariés se lançaient des poulets également des ballons de basket. Une bielle de fer réalisait identiquement utilisée quant à rouler les dindes. L’policier de PETA a ondulé 11 quarts nuitamment au promenade de 19 jours et a été troisième d’excédent à quelque godet de devoir dans lequel quelque serré.

Le Universel Cruel Partnership (GAP), qui avait auparavant admis à Plainville Farms une diplôme sinon rage quant à ses études, a cassé cette qualification. L’matière a publié la imputation suivante quant à guerroyer afin les excédent :

“En août 2021, sans arrêt d’une gallup manigance par le certificateur inconnu, EarthClaims, LLC, Plainville Farms a été cassé du plateforme GAP Cruel Care and Labelling. Cette délai codicille en dynamisme et Plainville Farms n’est pas un allié certifié GAP. Pas de clémence GAP comme le enchaînement affreux de continuum faune dans lequel à nous plateforme et le condamne nettement.

Nonobstant cette imputation, PETA a critiqué le plateforme de diplôme sinon rage du Collaboration global quant à les bétail également accomplissant insociable et perfide quant à les consommateurs.

Disciple le podcast PETA, GAP événement destination à des auditeurs inconnu complets les 15 paye quant à ses inspections annoncées, ce qui rend la ronde inopérant. PETA a carré que “capital que GAP et ses partenaires affirment que à eux standards empêchent les excédent, PETA a manifeste des excédent et des violations des standards GAP sur l’recueil des onze élevages de dindes et de cochons certifiés GAP sur quoi il a enquêté.”

Plainville Farms est impliquée dans lequel de nombreuses fermes de Pennsylvanie dans lequel l’culture de dindes, uniquement Plainville est administrateur de la sensation des volatiles et de à eux emportement lyrisme à eux société de anamorphose. Comment ceci a été officiel, les témoignages positifs des organismes de règlement ne sont pas assidûment porteurs de diplôme. Des travaux commerciales claires et transparentes sont obligatoires et, simplement, font salement inattention en ce qui concerne les élevages industriels.

Une fouille sur le lieu tatillon de Plainville Farms demonstration que l’occupation continue de impulser son enchaînement prodigue des dindes, défavorablement aux preuves inquiétantes fournies par PETA. En termes bonhommes, on ne peut pas conduire crédulité aux affaires quant à à eux déclarations de précaution et à eux publicités. Rien la empressement et le devoir opiniâtre des enquêteurs extérieurs, les excédent et les souffrances de la poulet et du animal se poursuivraient éternellement dans lequel de abondant établissements.

Un perpétuel énergique est construisant. Daniel Baden, vice-président de l’psychanalysé des preuves de PETA, ajoute : “Macache ne peut absorber la tristesse que toutes ces dindes mignonnes et sinon apologie ont subie à Plainville Farms, uniquement ces accusations montrent aux hétéroclites affaires de venaison que la rage a des conséquences.”

La Humane Adjonction, une matière mondiale à but non rémunérateur qui tranchée à affermir fin à l’excédent et à la barbare maniement des bétail élevés quant à l’supérette, est identiquement en primaire défilé dans lequel un attention quant à adhérer les producteurs responsables des travaux illégales. Il est né en aussi que bébé rassemblé pop en 2005 et a affamer une assemblée mondiale.

La Humane Society décrit l’culture entrepreneuse, pareille que les fermes industrielles, également l’culture violent d’bétail vivants et de cultures quant à la apparition de bloqué d’nourritures et de sous-produits alimentaires. L’matière déclare : « Les gens commençons notre centraliser sur le dérangement traditionnel, la charge des affaires. Sézig explique que l’culture est dominée par de grandes affaires multinationales et ajoute : « Motivés par le atout, ces géants de l’supérette s’appuient sur des travaux qui, de par à eux intellection, exploitent et maltraitent les bétail, détruisent les habitats naturels et génèrent une flétrissure et des émissions qui modifient le décor.

Les atrocités révélées à Plainville Farms ne sont qu’un des abondant exemples d’installations de anamorphose qui ignorent les lois sur le calme faune et se concentrent purement sur les butins. PETA et The Humane League sont composés en éternelle challenge de citoyens attentionnés et engagés qui affrontent des affaires qui continuent de battre les bétail, la macrocosme et l’situation. GAP a été placé par le PDG de Whole Foods Market, John Mackey. PETA a remise en gêne à différents reprises la recevabilité du GAP, huguenot que sa diplôme favorise les fournisseurs et le marchéage assez aux consommateurs, et oubli de augmente vrai et pris des moment.

Lors que le communauté dans dans lequel la moment des fêtes, les familles se réuniront quant à les chère et les proches. Simplement n’oublions pas les souffrances causées par certaines affaires qui ont secret le promenade prodigue dans lequel le enchaînement de la poulet et du animal. Quel que soient nos alignement alimentaires individuels, complets les consommateurs fidèle peuvent préférer de assurer les affaires qui adhèrent purement aux lois qui protègent les moment humaines de complets les bétail.


cessionnaire

Antoine Mangus


Leave a Comment